napalm1_393_a8eec

Cette photographie a été prise le 8 juin 1972 par Nick Ut, photographe vietnamien,après le bombardement au napalm du village nord-vietnamien de Trang Bang. Cet événement se déroule pendant la guerre du Viet Nam (1959-1975) dans un contexte de guerre froide. La photo sera publiée dans le New York Times le 12 juin 1972. 

- Au centre, on voit une petite fille (Kim Phuc, 9 ans) nue, les bras en croix en train de courir. Elle vient de se débarrasser de ses vêtements en feu. Elle hurle de douleur. Elle sera sauvée par le journaliste qui la transportera vers un hôpital où elle pourra être soignée et sauvée. 

- Elle est entourée d'autres enfants qui sont également en pleurs et qui crient. Ils  tentent de fuir. La souffrance se lit sur leur visage. 

- Des soldats, des journalistes et des photographes entourent les enfants. 

- En arrière plan, on voit des nuages noirs illustrant l'attaque du village. 

Cette photographie a eu un grand retentissement dans le monde. D'une part, il est rare de montrer des enfants dénudés. D'autre part, cette photo illustre toute la violence de la guerre qui s'en prend à des victimes innocentes.La peur et la douleur sont omniprésentes. 

La photographie sera reprise par les associations pacifistes qui réclament la fin de la guerre du Viet Nam. La même année, Nick Ut est récompensé du prix Pulitzer du journalisme.

Il est à noter que la cadre de la photographie a été modifié afin de replacer la petite fille au centre. ici